C’est trop froid !
L’inversion du réchauffement climatique

C’est officiel : nous avons gelé le réchauffement climatique. Oui, vous avez bien lu. Nous n’avons pas simplement arrêté le réchauffement climatique, nous l’avons renversé. Et maintenant, à la surprise générale, nous avons un tout nouveau problème sur les bras : il fait trop froid.

Vous vous souvenez de ces jours d’été où vous pouviez faire frire un œuf sur le capot de votre voiture ? Eh bien, maintenant, vous pouvez y conserver votre crème glacée. Les journées de plage ne sont plus ce qu’elles étaient. Oubliez le bronzage, maintenant c’est la mode des combinaisons de ski.

Le boom des nouvelles technologies de capture du CO2 a été tellement efficace qu’il a réussi à inverser l’effet de serre. Les glaces de l’Arctique sont en expansion, les ours polaires ont même commencé à envoyer des cartes de remerciement aux scientifiques, et les manchots sont en train de reprendre l’Antarctique.

Le marché des climatiseurs s’est effondré. Le nouveau produit en vogue ? Les chauffages portables. Les vendeurs de glaces font faillite tandis que les chocolatiers font fortune. Les piscines sont converties en patinoires. Et les shorts et les t-shirts ont été relégués au fond des placards, remplacés par des pulls en laine et des pantalons thermiques.

Et le plus ironique dans tout cela ? Les gens se plaignent qu’il fait trop froid. Nous avons passé des décennies à essayer de refroidir la planète, et maintenant que nous y sommes parvenus, nous réalisons que le paradis n’est pas aussi froid que nous le pensions.

En conclusion, le vieil adage se vérifie encore une fois : « Fais attention à ce que tu souhaites, car tu risques de l’obtenir ». Maintenant, excusez-moi, je dois aller chercher mon pull, il fait un froid de canard dehors en ce beau mois d’août.